We've updated our Terms of Use. You can review the changes here.

CARNAGE VISOR

by CARNAGE VISOR

/
1.
Les paroles non écrites sont les secrets: Les va-t-en guerre rentrent en scène Les va-t-en guerre ont le vent en poupe Ils coupent l’herbe sous le pied des amoureux Ne cherchent ils qu’à nous gâcher la vie Ou juste masquer nos sentiments notre flamme de vie Comme si nos regards ne pouvaient se croiser Sans être dénoncés Il faut respecter la distanciation Et Les gestes barrières La frustration généralisée Voilà pourquoi on en est là Voilà où en est le lien social Dans le dédain des damnés Ça fait peine à voir Et pour sûr ils porteront leurs masques Jusqu’à en être asphyxiés Ils vivront sous le poids des bombes Fort de leur théorie Ce sera l’hécatombe C’qui nous tiendra en vie C’est la nature féconde L’envie de résister Être plus fort que ces ordures qui nous ont toujours trompés Rappelez vous que la terre entière N’a pas toujours existé Qu’il ne faudrait qu’une seconde Pour tout raser Qu’il ne faudrait qu’une seconde Pour tout annihiler Et tout ça Pour les intérêts de quelques milliardaires Triés sur le volet Les intérêts d’une élite Eux même Qui ont fomentés la dernière guerre ‘ Seront les mêmes pour la prochaine Notre arrêt de mort est déjà signé Déjà signé On nous offre en pâture A notre destinée On nous offre en pâture A notre destinée Destinée Au royaume des sans cœur Là où tout finit .... .................................. Notre bon président a fait un appel Pour que les civils soient épargnés Lui même ne les a pas ménagés Un œil manque à l’appel Ainsi qu’une main ou un pied Il a tapé sur son peuple Dans un mépris total Maintenant il essaye de nous la jouer Comme si c’était lui le sauveur Comme si c’était un faiseur de paix ...................... Le great reset de Klaus Schwab Où la galerie de la mort surplombe Les regrets ........................ Les bombardements ont repris Sur la capitale assiégée Croyez vous que j’allais vous livrer Tous mes secrets Votre culture de masses Ne saurait s’en relever.... ............................ Loin des éléments Tant qu’on pouvait passer de l’un à l’autre Des abîmes, aux abysses On peut en imaginer l’esquisse En imaginer les contours Un temps amoureux Concevoir la revanche A l’abri des regards Indiscrets Savoir Que le bonheur existe Qu’il n’est pas qu’une chimère Un concept de com’ Qu’on nous aurait inculqué Qu’on nous aurait ignifugé Sans sourciller Ni réfuter Un temp Amoureux Savoir que le bonheur existe A l’abri des regards indiscrets Pour qui vous preniez vous pour imaginer La connaître En imaginer les contours ........................... Dernier d’la route Seul à gratter les croûtes Face à une symphonie de bras cassés Je suis d’humeur changeante Pour toujours Face à La symphonie des caves La liberté rationnée Chaque chose en son temps Chaque chose en survivra J’accuse un instant On en sait bien assez Bien assez de ces maux On en sait bien assez Bien assez de ces mots On en sait bien assez Bien assez On vous jettera des pierres des cailloux

about

A riotous, aggro-noise suite that encapsulates the tensions in the streets and in the hearts.

A Molotov of Free form, dissonant, experimental punk, Hard core noise from France.

Spastic with a few lulls of drama and exasperation only to build again to more chaos and turmoil.

credits

released September 15, 2022

Ofé : voice, text, e. guitar, mixing
Marcio Gibson : drums
Michel kristof : e. guitar

Dark King : artwork
Bruno Chaouch : mastering

license

all rights reserved

tags

about

Muteant Sounds (net label) Florida

MuteAnt Sounds (netlabel) is entering our 10TH!!!! year of distributing, sharing, posting and releasing the world’s finest experimental, noise, free jazz, no-fi ambient space jazz free form sound ever recorded.

Started as a tape trading label in the 90's, website in the 2000's, Full blown netlabel in the 2010's.
... more

contact / help

Contact Muteant Sounds (net label)

Streaming and
Download help

Shipping and returns

Redeem code

Report this album or account

If you like CARNAGE VISOR, you may also like: